Les différentes causes d’une greffe de cheveux échouée

Hair Turkey
Hair Turkey

Si l’homme est naturellement anxieux, il l’est encore plus dans des situations stressantes comme lorsqu’il s’apprête à subir une chirurgie esthétique telle que la greffe de cheveux. En plus, les résultats des greffes de cheveux réussies offrent aux patients une satisfaction qui dépasse les attentes. Il est important de se renseigner sur la procédure lorsque vous projetez de subir une greffe de cheveux FUE, afin de vous préparer aux différents problèmes que vous pourriez rencontrer et d’essayer d’y trouver des situations.

Pourquoi certaines procédures de greffe de cheveux ont tendance à échouer ?

greffe-cheveux-raté

 

   Une analyse a été faite sur les chirurgies de greffe de cheveux               inefficaces dans certains hôpitaux. La conclusion tirée était que les         patients étaient tous mécontents du résultat même si ceux  qui               avaient subi une opération de restauration capillaire semblaient               autres. 

Quelles pourraient être les causes possibles d’un échec de greffe de cheveux ?

1.  Le manque d’expérience du chirurgien 

Les astuces de greffe de cheveux FUE ou DHI sont des interventions délicates qui demandent une implication totale. C’est un procédé qui demande beaucoup d’exercices et temps pour atteindre la maitrise, ce n’est néanmoins pas une raison pour utiliser des patients comme objet d’expérimentation. Dans bien des cas l’implantation capillaire est exécutée par un chirurgien sans expérience ce qui conduit souvent à un travail bâclé et entraîne inéluctablement l’échec de l’opération. Cette étape est pourtant la plus importante de l’opération et impacte de façon conséquente le résultat final.  Les chirurgiens qui ont de l’expérience savent comment gérer correctement la zone donneuse pour la transplantation de cheveux, ceux non expérimentés par contre font souvent des erreurs à ce niveau. Lorsque les chirurgiens se trompent au niveau de la zone donneuse et de celles non donneuses, l’échec du travail finit par se faire remarquer au niveau de ces dernières. Il faut dire que le site donneur du départ dans lequel les follicules sont tirées se trouve à l’arrière de la tête du patient qui subira la chirurgie. D’autres ressources comme les poils de la barbe et de la poitrine peuvent servir. Durant l’opération, les poils qui sont prélevés à l’arrière de la tête du patient sont combinés avec d’autres poils du corps pour le traitement. Une mauvaise technique d’extraction des follicules pileux peut conduire à un résultat désastreux. Une surexploitation des greffons peut créer de gros dégâts dans la zone donneuse et cela peut entrainer des conséquences telles que la calvitie. Une erreur aussi grave engendre généralement une apparence ressemblante à d’importantes zones manquantes, d’autres subissent un amincissement dans la partie inférieure du cuir chevelure. L’expérience est très déterminante dans les interventions nécessitant une maitrise totale de la procédure. Pour trouver un bon chirurgien de greffe de cheveux FUE ou DHI, l’expérience doit être le critère le plus important de votre choix, cela vous évitera d être le sujet d’expérience d un chirurgien incompétent qui ne fera que détruire ce que vous avez déjà de bien. Votre choix doit être celui du chirurgien le plus expérimenté qui soit et dont les patients sont le plus satisfaits.

2. Soins postopératoires insuffisants 

Si l’opération est très importante, prendre soin de soi après l’intervention l’est tout autant. Pour votre chirurgie de greffe de cheveux, votre chirurgien vous expliquera comment réussir votre traitement postopératoire qui durera des jours voir des semaines après l’opération. Chez certains patients, il est observé une formation de croûte autour de leur tige pilaire. Il est formellement interdit de gratter cette zone qui peut agir négativement sur le résultat final. Un mauvais lavage peut considérablement nuire à la survie du greffon et donc au résultat final en entrainant dans certains cas des infections. Heureusement, il faut avoir fait preuve d’une réelle négligence pour que cela se produise. En fait pendant la période postopératoire, il est important de faire exactement ce qu’à dit le médecin dans les moindres détails comme se laver les cheveux avec beaucoup de douceur, d’éviter de s’exposer au soleil et d’éviter de faire des exercices ce qui pourrait entraîner la transpiration qui nuirait au bon déroulement de votre convalescence. Et si quoique ce soit vous préoccupe, faites-le savoir à votre médecin le plus tôt possible.

    3. Ne pas être un candidat idéal pour la greffe de cheveux 

L’implantation capillaire est une très bonne intervention qui facilite la vie de certaines personnes, elle n’est néanmoins pas faite pour tout le monde. Avant l’opération, il est formellement recommandé d’avoir connaissance de tous les antécédents dans le dossier médical du patient ainsi que les informations génétiques du patient tout en lui expliquant comment les choses devront se dérouler (l’intervention et la période postopératoire entre autres). Divers tests sont à effectuer lors de l’examen médical tels que : les implications futures des modèles de perte de cheveux, la classification de perte de cheveux ainsi que le diagnostic de perte de cheveux. La compréhension de ces atouts déterminera votre aptitude à cette intervention. Une chirurgie de greffe de cheveux peut ne pas réussir dans le cas où le patient ne présente pas les conditions nécessaires pour l’intervention.

Déterminer si la greffe de cheveux FUE conviendrait ou non à quelqu’un n’est pas très compliqué. Il arrive que le degré de perte de cheveux ne soit pas idéal pour que l’on subisse l’intervention. Autrement dit, il est possible que le patient ne soit pas encore apte à subir l’opération. Pour être satisfait, il est possible que vous deviez subir une plus importante perte de cheveux. En effet, si l’intervention ne se fait pas à la phase adéquate de la perte de cheveux, les cheveux transplantés peuvent paraître bizarres. En outre, si votre apport de greffon donneur ne suffit pas pour obtenir les cheveux nécessaires pour la greffe, le résultat ne sera pas favorable. Durant le procédé, Lorsque les unités folliculaires de la zone donneuse sont tirées, ces follicules pileux ne repoussent plus. Si vous n’avez pas assez de follicules pileux à extraire à l’arrière de votre tête, des irrégularités peuvent être observées après l’opération au niveau des cheveux de votre nuque. Parmi les facteurs de réussite importants au succès de l’intervention, il y a la cause votre calvitie. On pourrait penser que ce facteur n est pas plus important que ça mais au contraire il est même très important. En fait, la connaissance de ce dernier peut même vous dispenser d’une intervention chirurgicale, car votre perte de cheveux peut être passagère, par exemple si la perte de vos cheveux est causée par le stress cela pourrait être passager. C’est pourquoi faire une greffe de cheveux FUE ou DHI sur une zone sans cheveux pour cause temporaire peut générer des irrégularités dans un futur proche. Lors de votre visite médicale, le médecin après plusieurs analyses et évaluations détaillées des résultats, décidera si vous êtes ou non un candidat idéal pour une greffe ainsi que les chances de réussite de cette dernière.

    4.  La mauvaise foi de certaines cliniques de greffe de cheveux 

C’est malheureusement une réalité comme dans presque tous les domaines, certaines personnes dans le secteur médical ont très peu de scrupule et s’avèrent être de grands malhonnêtes. C’est pourquoi à l’image de la recherche sur l’expérience, il faudra tout autant être vigilant afin de ne pas tomber dans les mains d’un médecin malhonnête, vous devrez vous assurer de trouver une clinique crédible. Si vous voulez être en de bonnes mains, vous devrez trouver un spécialiste en greffe de cheveux fiables qui est attentif à vos exigences et qui se soucie de ces patients, qui fait correctement son travail et qui n’est pas motivé par l’agent car si c’est le cas il accordera plus d’importance à l’argent et ne se souciera point de votre santé. Pour votre sécurité, trouvez donc une clinique qui privilégie le bien être de ses patients, la qualité du service et surtout un bon résultat final car vous ne voudriez pas dépenser de grosses sommes sans obtenir ce que vous désirez.

   5. Malentendu

Si dans certains cas, les médecins ne font pas ce qu’ils devraient, ce dont nous parlons ici c’est de certains cas de patients qui soit comprennent à tort ce qu’on leur explique soit sont si pressés de voir le résultat du travail qu’ils ne suivent pas le processus comme il le faut. En fait, après l’opération vient la période postopératoire pendant laquelle, il faut respecter un certains nombres de consignes pour un bon résultat final mais certains patients trop pressés ont tendance à se précipiter et ne prennent pas le temps qu’il faut après l’opération et compromettent ainsi le bon déroulement du processus. En effet, le processus est plus tôt long et demande beaucoup de patience. Certains patients ont tendance à croire que l’intervention est un échec alors qu’ils sont responsables du résultat parce qu’ils n’auront peut-être pas suivis les consignes du médecin ou n’ont pas pris le temps nécessaire à la période postopératoire. C’est pourquoi il faut se renseigner au maximum auprès de son médecin avant l’opération pour ne pas compromettre ses chances d’obtenir le résultat espéré.

Conclusion

Aucun besoin de vous soucier du processus de greffe de cheveux tant que vous suivez à la lettre les recommandations de votre médecin. Le plus important est de trouver une clinique digne du nom et un spécialiste fiable en greffe de cheveux qui pourra combler vos attentes après l’intervention. Si vous êtes en Turquie et rechercher une clinique de greffe de cheveux fiable, n »hésitez pas à contacter Hair Turkey.

découvrir

demandez un rendez-vous >>

Aller au contenu principal