Astuces pour combattre la calvitie

Hair Turkey
Hair Turkey

Se retrouver avec le crane partiellement ou entièrement dégarni relève d’un cauchemar pour tous les hommes surtout ceux qui savent que cela pourrait leur arriver du fait de l’hérédité. Et pourtant, il y a différentes façons d’éviter cela et plusieurs autres façons d’y remédier. Des rituels à adopter au quotidien aux différents remèdes proposés par la science, voici quelques astuces contre l’alopécie.
Vous constatez qu’après un certain moment, vous perdez vos cheveux. Une quantité peut tomber pendant le lavage des cheveux, pendant le coiffage et les soins, ou encore pendant le sommeil. Première réaction à éviter, tout ce qu’il y a de plus naturelle toutefois, paniquer. Mais il faut savoir qu’une personne normale peut perdre une centaine de cheveux par jour sans que cela ne soit grave. Seulement, si la quantité de cheveux qui tombe est alarmante, il est conseillé de prendre des mesures dont la première est de consulter un dermatologue. Les cas de calvitie sont généralement héréditaires et atteint un homme sur deux. Un état qui pousse d’autant plus d’hommes à prendre soin de leurs cheveux assez tôt.

Dès la vingtaine, les premiers signes de la calvitie apparaissent et le plus souvent, on remarque une réduction du volume de cheveux et puis un dégarnissement sur le dessus, les côtés et le front. Encore appelé alopécie androgénique, ce phénomène est dans la majorité des cas liés à un facteur hormonal mâle. Plusieurs autres facteurs s’ajoutent aux hormones et aggravent la chute, tels que le stress ou le traumatisme, la prise de médicaments sur une longue durée, l’effet négatif de certains traitements, une maladie cutanée non détectée. Toutefois, la perte de cheveux peut également symptomatique d’une maladie chronique telle que l’inflammation du bulbe. Tel est par exemple le cas des pellicules qui irritent le cuir chevelu et font tomber une quantité considérable de cheveux.
Face à ce phénomène particulièrement déstabilisant, il est possible d’agir pour en ralentir l’effet ou du moins pour contenir la vitesse du processus. Détectée dès la vingtaine, l’alopécie androgénique peut être détectée rapidement due à un excès d’androgène. La gravité de l’alopécie devrait être, avant tout, être évaluée par un médecin afin de connaitre le type de traitement adapté. Cette classification varie de 1 à 10, dont 1 à 3, les cheveux commencent à tomber pour laisser le sommet du crâne apparaitre. Après le stade 4, la calvitie est assez difficile à contrôler. Aussi, puisqu’il n’y ait pas encore de technique qui permet de reverser le processus, voici quelques astuces utiles pour y faire face.

  • Une bonne nutrition pour des cheveux sains

Que ce soit pour la santé du corps en général, ou pour celle des cheveux en particulier, une bonne nutrition a toujours été indispensable. La régulation de la sécrétion de la glande sébacée est un moyen de limiter le changement de la testostérone des tissus folliculaires des cheveux en Dihydrotestostérone ou DHT. Ainsi, éviter le gras permettrait d’arriver à cela, il en est également le cas de la consommation de sucre en grande quantité qui entrainerait un pic d’insuline et ainsi stimuler la sécrétion de testostérone se transformant en DHT. Enfin, il est essentiel de satisfaire les besoins en vitamines, en zinc, en fer, en silicium et en acides gras des cheveux grâce aux apports d’une alimentation équilibrée.

  • Rituel cheveux du quotidien

Pour garder les cheveux sains, résistants et en bonne santé, il est nécessaire d’instaurer une discipline au quotidien que vous pourriez adopter sans qu’il y ait de signes avant-coureurs. Cela commence d’ailleurs par les soins et produits que l’on applique sur les cheveux comme les shampoings dont certains types peuvent assécher les cheveux depuis la racine en cas d’abus. Il est important de bien sélectionner les produits que l’on utilise, certains produits sont tellement agressifs pour les cheveux qu’ils causent leur perte en cas d’usage excessif. Adoptez plutôt des shampoings au ph neutre, des gels ou produits de soins plus doux. Également, il est important d’instaurer un rituel d’application plus délicat aux cheveux comme des massages pour stimuler la circulation sanguine et rendre le cuir plus réactif et sensible aux soins. Lors du lavage des cheveux, il faut surtout éviter d’utiliser de l’eau trop chaude qui peut agresser le cuir et le rend plus gras.

Précédent
Suivant
  • Un produit adapté pour la santé des cheveux

Ici, on parle surtout des traitements à appliquer sur le cuir et les cheveux eux-mêmes. Cela va de soi que les produits antichute sont les premiers que l’on adopte en cas de perte de cheveux. L’antichute permet de ménager les cheveux et de réduire la chute. Les pharmacies et tous les commerces en général en possèdent mais toujours se faire conseiller par un spécialiste avant de choisir une marque ou un composant quelconque. Ensuite, il existe également des traitements pour cheveux à la kératine qui sont très fameux sur le marché des produits capillaires, non seulement la kératine soigne le cheveu mais elle en favorise la repousse. D’un autre côté, la parapharmacie propose pareillement des produits et des traitements à base de plantes qui sont réputées être très efficaces contre les chutes de cheveux et aident en même temps à leur repousse grâce à des agents actifs contenus dans ces préparations.

  • La pharmacie à la rescousse

Avant de prendre une quelconque décision dans les traitements à suivre pour la calvitie, vous devrez d’abord comprendre qu’il n’y a pas de remède miracle. Même la science ne peut proposer un remède magique pouvant faire repousser les cheveux. Raison pour laquelle il est important de ne pas se laisser convaincre par les différentes pilules-miracles qui promettent la repousse des cheveux sur les parties dégagées surtout quand ces pilules n’ont pas été accréditées. La prise de médicaments qui n’ont pas fait l’objet d’études et d’essais cliniques sérieux est très dangereux dans la mesure où cela pourrait aggraver la perte de cheveux mais également entraîner d’autres effets secondaires sur votre cuir. De plus, cela vous fera perdre du temps dans un espoir vain rendant la situation encore moins confortable.
Pour mieux cerner le phénomène de l’alopécie, il est important de consulter un spécialiste, un dermatologue donc, pour qu’il puisse constater l’étendu de la chute afin qu’il puisse vous prescrire le traitement adapté au stade de la calvitie. Il est tout de même à remarquer que le traitement médicamenteux n’est efficace que jusqu’au stade 5 de la chute. Comme traitement, les médecins prescrivent souvent des comprimés tels que la Finasteride, qui sont des anti-androgènes en neutralisant les enzymes 5 alpha réductase. Ces médicaments sont souvent à accompagner de produits tels que la lotion antichute pour un effet optimal. L’avis d’un médecin est dans ce cas-ci très important, avant même de prendre un traitement.

  • Recours à la greffe de cheveux


Il existe deux solutions que l’on peut proposer à ceux qui préfèrent l’option de la médecine esthétique par la greffe. Le premier est la greffe de cheveux FUT et la seconde, plus adoptée, est la transplantation par extraction ou FUE.
Il est toujours possible de recourir à la greffe de cheveux à n’importe quel stade de l’alopécie, la première chose à faire étant de choisir un professionnel pour la pratiquer. En effet, un dermatologue spécialisé dans la greffe de cheveux saura vous conseiller dans lesquelles des deux interventions possibles est mieux pour vous. La première technique dite Follicular Unit Transplant consiste en le prélèvement d’une bandelette de cuir qui servira à combler la partie dégarnie. La seconde technique, Follicular Unit Extraction, consiste à récupérer des unités folliculaires de l’arrière de la tête, région donneuse. Cette dernière est plus pratiquée car moins douloureuse, moins de cicatrice et un résultat des plus naturels.
Enfin, au-delà de tout cela, certains spécialistes recommandent dans quelques cas un traitement laser low-level qui consiste en la stimulation du cuir pour favoriser la repousse des cheveux.

  • Illusion du crâne tatoué ou la tête à zéro

S’il est très difficile pour certains d’accepter de devenir chauve, il est toutefois possible d’adopter un look plus stylé avec le tatouage du crâne. La micro pigmentation du cuir est devenue chez beaucoup une vraie tendance. En effet, après s’être fait tatouer, on voit des cheveux qui n’en sont pourtant pas. Justement, le tatouage donne cette illusion de tête rasée avec des cheveux en début de repousse. Cette technique n’est toutefois pas très pratique dans la mesure où elle coute très chère et surtout il faut aller dans une clinique spécialisée pour en bénéficier.
Dans la majorité des cas où un homme découvre qu’il est en train de perdre ses cheveux, une réaction, quoique très normale, survient le plus souvent, abuser du peigne. En effet, il est devenu comme indispensable de se brosser les cheveux à tout bout de champs pour qu’au moins une partie des cheveux cache la partie dégarnie. Pourtant, c’est une très mauvaise idée, plus vous touchez aux cheveux avec un peigne, plus ils se sentiront agresser et tombent. Ainsi, la meilleure chose à faire dans ce cas-là c’est de s’accepter. Une décision transitoire mais qui permet facilement de dire adieu aux cheveux et d’adopter une nouvelle tête, un renouveau pour sa personne jusqu’à la prise de la décision qui pourrait vous convenir. Sinon, vous pouvez toujours évaluer les différentes solutions proposées par la science.
Pour rester raisonnable, il est toujours conseillé d’y aller par étape dans l’acceptation de la calvitie car en fin de compte il n’y a qu’en l’acceptant que l’on peut avancer. D’ailleurs, certains hommes compensent en attirant l’attention plus sur leur tenue vestimentaire et moins sur la tête. D’autres, compensent plutôt sur leur corps en se sculptant un corps d’athlète leur donnant plus d’assurance. L’alopécie est une différence que tous se doivent d’entretenir.

découvrir

demandez un rendez-vous >>

Aller au contenu principal