Avis sur le Minoxidil

Callypso Cavallo
Callypso Cavallo

Parmi les nombreux traitements se vantant de résoudre le problème de la chute de cheveux et de la calvitie, le Minoxidil est souvent présenter comme un produit miracle. Qu’en est-il vraiment. Explications et avis sur le Minoxidil.

Qu’est-ce que le Minoxidil ?

Généralités

Le Minoxidil est un médicament de type vasodilatateur antihypertenseur. Il est disponible en deux version, 2% et 5%. Il est traditionnellement utilisé pour traiter la chutee de cheveux chez l’homme. Le Minoxidile est disponible sous forme de médicament générique et en vente libre en France.

Application

Le Minoxidil est appliqué localement sur les zones souffrant de calvitie. Il convient de l’appliquer quotidiennement, deux fois par jour. En cas d’arrêt d’application, les cheveux obtenu grâce au produit tombent, il doit donc être appliqué en continue.

Les effets du Minoxidil

Le Minoxidil favorise la croissance des cheveux en stimulant les follicules pileux. Il est efficace pour faire repousser les cheveux en cas d’alopécie androgénique, aussi bien chez l’homme que chez la femme.

Chez 40% des hommes utilisant le Monoxidil, la repousse des cheveux survient au bout de 3 à 6 mois de traitement.

Calendrier des effets du Minoxidil :

  • 2 à 3 mois : les folicules pileux affaiblis se portent mieux et la chute de cheveux quotidienne dimunue.
  • 4 mois : le processus d’alopécie est arrêté.
  • 6 mois : les cheveux commencent à repousser.
  • 12 mois : les cheveux ont complétement repoussé.

A noter que l’arrêt d’utilisation du Minixidil entraine la perte des cheveux obtenu grâce au produit.

Dangers et effets secondaires

Il est important de préciser qu’à l’origine, le Minoxidil était déstiné à traiter l’hypertension et les scientifiques se sont ensuite rendu compte que la formule avait des effets bénéfiques sur la perte de cheveux. Il a été rapporté des effets secondaires comme des démangeaisons ou des maux têtes. Les effets secondaires à long terme ne sont pas encore bien documentés.

Avis sur le Minoxidil

Guillaume

Personnellement, j’ai eu une calvitie précoce dès l’âge de 18 – 20 ans. C’était encore léger, mais je voyais clairement mes cheveux chuter et comme mon père était lui-même devenu chauve assez jeune, le diagnostic a été assez rapide. Je me suis donc mis en tête dès l’âge de 20 ans de trouver une solution médicale pour enrayer mon problème tant qu’il était mineur. C’est ainsi que j’ai testé le Minoxidil, suite aux conseils de mon médecin qui a vu que cette situation me faisait souffrir.

J’ai donc utilisé le Minoxidil plusieurs mois, pour un avis mitigé au final. Le traitement a été efficace, j’ai effectivement vu de bons résultats après 3 semaines. Attention par contre, vous risquez de perdre bien plus vos cheveux lors des premiers jours / semaines de traitement (effet shedding), cela fait assez peur, mais personnellement mon médecin m’avait prévenu et du coup, je m’étais coupé les cheveux très courts pour qu’on ne puisse pas voir cette chute.

Seulement voilà, j’ai décidé d’arrêter assez vite pour les raisons suivantes :

  • Cela coûte relativement cher et le traitement est à vie : si on l’arrête, les cheveux recommencent à tomber et on perd les avantages liées à la repousse
  • C’est un traitement médical… Donc avec pas mal de choses non-naturelles. Mettre ça sur mon crâne toute ma vie me faisait peur
  • Mais surtout : j’ai eu des effets secondaires indésirables ! Des démangeaisons, mais aussi (et surtout) quelques maux de têtes.

Tenant à ma santé plus qu’à mes cheveux, j’ai préféré arrêter le traitement. Notez que les effets secondaires n’arrivent pas à chaque fois, mais vous trouverez en cherchant sur Google de nombreuses personnes dans le même cas que moi.

Pour répondre à la question que vous vous posez : non le Minoxidil n’est pas une arnaque, oui ça fonctionne. Mais à quel prix ? Avons-nous le recul nécessaire pour dire s’il est bon de s’appliquer ça chaque jour sur son crâne ? Je ne suis pas médecin, je ne peux pas me prononcer, mais quand j’ai décrit mes effets secondaires à mon généraliste, il m’a tout de suite recommandé d’arrêter et de rechercher des solutions peut-être plus naturelles.

Si vous faites confiances aux traitements médicaux, je vous recommande d’essayer le Minoxidil tout en gardant en tête mon avis au cas où vous seriez touché par des effets secondaires indésirables.

Clément

Je suis sous minoxidil depuis janvier (les fameuses bonnes résolutions), j’ai vu quelques effets positifs sur ma chute de cheveux. Je souffre d’alopécie depuis environ trois ans, j’ai 29 ans et je ne me sens pas prêt à me raser. Le problème, c’est que comme vous je fais très attention à ma santé et je dois dire que je suis moyennement chaud à l’idée de continuer un traitement médical toute ma vie.

Que va t-il se passer quand je vais arrêter le minoxodil ? Le produit est (un peu..) efficace pour le moment mais que va t-il arriver une fois que je vais l’arrêter ? Vais-je perdre d’un coup tous mes cheveux ? Ou est-ce que la calvitie va reprendre son évolution normale ?

En tant qu’utilisateur, je dirai que le minoxidil (alopexy etc.) ce n’est pas de l’arnaque mais si vous voulez mon avis c’est très handicapant sur le moyen / long terme car il est impossible d’arrêter comme on le souhaite…

Phil

J’ai arrêté le traitement minoxidil pendant un mois par nécessité à cause d’une opération. Au bout de 7 jours d’arrêt j’ai ressenti comme la disparition d’un poids sur la tête. J’ai fait plusieurs nuits de sommeil complètes pour la première fois depuis longtemps. Et en terme d’humeur rien à voir, beaucoup plus positif et moins stress.
Bref ayant suivi un traitement sous minoxidil pendant près de 5 ans je dirais que d’un point de vue capillaire, ça aide à entretenir les cheveux fragiles (en voie de disparition). Ce qu’il faut savoir c’est que l’efficacité de ce produit est d’environ 2 ans, plus loin dans le temps le cheveux s’est habitué à une forme de boost non naturelle et je pense d’apres mon expérience qu’il devient aussi fragile qu’avant à partir de 2 ans d’utilisation. J’ai décidé d’arreter
Pour tout ce qui est chimique et non naturel, je pense que le corps le paye un jour ou l’autre par parcimonie (minoxidil: démangeaisons et rougeurs etc) ou par triste surprise lorsqu’on s’apercoit, d’après de plus en plus de témoignage, que l’on est devenu stérile ou que l’on a perdu sa libido pour la vie (propecia et finasteride..).

Valentin

Je l’ai utilisé pendant un an et demi, sur conseil de mon dermatologue selon qui j’avais une alopécie androgénétique. Je commence à avoir des doutes sur son diagnostique, car déjà personne n’a de calvitie dans ma famille (aucun de mes grand-pères, ni mon père, aucun de mes oncles…). Mais aussi car j’ai souffert de dermite pendant des années,sans que ça soit soigné (les dermatos disant que ça ne se soigne pas… alors qu’il m’a suffit d’arrêter le lait et c’était réglé).

Pour en revenir au minoxidil, j’ai perdu plus de cheveux pendant la période où je l’ai utilisé, j’avais une dermite encore plus forte. Quand je l’ai arrêté, j’ai cessé de perdre autant de cheveux que quand je l’utilisais, et mes cheveux ont commencé à repousser (ça fait prêt d’un an que j’ai stoppé, donc il ne fait plus d’effet). Pour moi, ce n’est donc pas à prescrire à tout le monde, peut-être que c’est parce que je n’ai pas une alopécie androgénétique, en tout cas le vrai problème vient des dermatos incompétents je pense.

Conclusion

Si le Minoxidil peut apparaître comme une solution contre la calvitie, il présente le désavantage de devoir être prit en continue sous peine de voir la calvitie revenir. De plus, les effets secondaires peuvent être handicapants. Le Minoxidil n’est donc pas vraiment une solution sur le long terme, comme peut l’être la greffe de cheveux.

Rejoignez nos groups de discussion: Facebook / Telegram ainsi que notre chaine youtube en cliquant sur l’une des icon.

Partagez votre expérience et lire l expérience enrichissante d’autres personne vous aidera enrouement alors n’hésiter pas:

découvrir

demandez un rendez-vous >>

Aller au contenu principal