Une forme particulière de calvitie masculine : la pelade barbe

Hair Turkey
Hair Turkey

Certaines causes d’origines diverses sont à l’origine de la perte de pilosité généralement des cheveux chez l’espèce humaine. Le sujet revêt de l’importance pour la médecine à un point tel que des solutions préventives et mesures palliatives sont proposées. Si tous s’accordent que cette pilosité affecte les cheveux, beaucoup cependant ignorent qu’elle touche également les barbes, symbole de la masculinité. Nous vous proposons d’aller à la découverte de cette pathologie en vue de vous approprier certaines prédispositions pour l’endiguer.

implant de barbe

La pelade barbe : qu’est ce que c’est ?

La pelade est une pathologie responsable de la chute précoce par zone de pilosité et généralement des cheveux. Ainsi déclinées, certaines personnes atteintes de cette pathologie voient des parties de leur tête se vider de cheveux laissant des surfaces vides. Ceci n’affecte pas les souches de follicules pileux sous la peau. Cette perte de cheveux n’est donc pas définitive. Les poils pourront repousser même après un long temps de croissance. Lorsque cette perte de pilosité affecte les barbe dans les mêmes conditions, elle prend le nom de pelade barbe.

 Quelques causes de la pelade barbe

Cette maladie a plusieurs sources :

  • Des causes héréditaires : les personnes affectées d’une alopécie androgénétique ou perte de cheveux héréditaire constatent de façon incidente une perte de pilosité faciale. Les pertes de pilosité masculine à 80 % des cas ont des sources héréditaires ;
  • Les causes liées à la malnutrition: une alimentation moins équilibrée avec carence en vitamines et minéraux ralentit la croissance des poils. Ces éléments sont cruciaux pour le développement pileux ;
  • Certaines causes résultent de troubles immunitaires, du stress mental ou émotionnel ou certaines substances chimiques.

 Les manifestations de la pelade barbe

Des recommandations sont faites pour l’autodiagnostiquer. Il vous est loisible d’apprécier l’ampleur de la chute. En terme, de référence, la chute quotidienne d’environ 25 à 30 poils constitue la norme. Mais au-delà, il y a raison de s’inquiéter. Aussi quand remarquez-vous une chute abondante de pellicules, il y a matière à s’inquiéter, car elle est annonciatrice d’une pelade barbe imminente.

Par ailleurs, une astuce toute simple est proposée pour vérifier si vous souffrez de cette pathologie. Il vous suffira de passer les doigts dans vos barbes et vérifier si elles sont excessivement grasses. Ce constat est caractéristique d’une surproduction de sébum par l’organisme. Les racines des follicules sont donc obstruées handicapant du coup leur développement naturel.

Mécanismes de traitement de la pelade barbe

A cet effet, il importe d’identifier la cause de la maladie. Si le régime alimentaire en est la cause, il convient de le modifier ou le structurer au besoin avec des compléments alimentaires. Si cette perte est circulaire, un apport avec des comprimés de zinc permet de la corriger. La solution définitive et permanente reste la greffe de barbe. Pour prévenir de telles pathologies, il convient d’effectuer périodiquement son bilan capillaire dans une formation sanitaire.

découvrir

demandez un rendez-vous >>

Aller au contenu principal