Quels sont les produits non recommandés pendant la grossesse ?

Hair Turkey
Hair Turkey

Rien de plus beau qu’une femme qui attend un enfant. Toutefois, pour concevoir un enfant en bonne santé, les femmes enceintes ont la priorité de respecter les restrictions recommandées.

Nous savons tous qu’une femme enceinte doit éviter certains aliments afin que de ne pas exposer son enfant à d’éventuels dangers. En dépit de cela, il est également déconseillé à une femme enceinte d’effectuer certains mouvements physiques intenses. De plus, il lui est également défendu de prendre certains médicaments et de s’appliquer des produits de beauté pouvant nuire à l’évolution du bébé. Voulez-vous en savoir plus. Lisez plutôt.

Bain turc… à éviter pendant une grossesse

Il est formellement déconseillé aux femmes enceintes de se rendre dans un Hammam (bain Turc), de fréquenter un sauna ou encore de se prélasser dans un spa. Autrement dit, éviter toutes sortes de bains chauds. En effet, les changements de tension constituent une perturbation pour la circulation placentaire car la chaleur constitue une menace pour le problème de la circulation sanguine en particulier les jambes lourdes.

Au cours de la grossesse, il est préférable de verser de l’eau froide sur les jambes, cela permet au sang de circuler dans les veines.

L’épilation à la cire chaude

L’épilation des jambes à la cire chaude est en général une routine pour les femmes, cependant pour celles qui sont enceintes, devraient s’abstenir jusqu’à la naissance de leur progéniture.

En effet, il est connu que les femmes enceintes ont de jambes qui s’enflent et deviennent lourdes. Leur système nerveux est fragile, ainsi l’épilation à la cire chaude risquerait tout simplement d’empirer cette situation. Il est plutôt conseillé de remplacer la cire chaude par des bandes de cire froide ou vous pouvez opter pour une épilation au rasoir électrique.

Bain turc à éviter pendant une grossesse

Éviter les teintes de cheveux

Beaucoup de femmes ignorent peut-être ce petit détail, d’autres par contre n’accordent pas trop d’importance. Il faut comprendre qu’il est défendu aux femmes enceintes en particulier pendant les premiers mois de la grossesse de se colorer les cheveux.

Si c’est le cas, c’est simplement parce que les colorations renferment des composés chimiques tels que le solvant. De plus, les décolorants qui peuvent nuire à l’embryon qui pendant les trois premiers mois est particulièrement fragile. Durant cette période, les organes ou organogénèses se forment. En plus les colorants provoquent souvent d’allergies, par conséquent les femmes enceintes sont les plus exposées aux risques de développer des allergies.

Évitez également des mèches trop colorées et trop encombrantes mais toutefois si vous désirez faire une teinture alors vous devez adoptez une coloration végétale complètement bio. Mais prenez-garde contre les colorants naturels tel que le henné car il peut lui aussi disposer des produits chimiques.

Le parfum déconseillé

Le parfum est un produit qui renferme également plusieurs chimiques comme phtalates, touluène ainsi que des composants musqués susceptibles de développer des réactions allergiques. De plus les femmes pourvus d’une grossesse sont souvent les plus exposés aux perturbations relatives aux glandes endocrines.

Alors pour éviter un éventuel danger, il vaudrait mieux changer ces parfums par des parfums conçus particulièrement pour les femmes enceintes. En d’autres termes, les parfums qui ne contiennent pas d’alcool ou vous pouvez également utiliser des parfums pour bébé.

Mise en garde contre les vernis à ongle 

Tout comme les produits cités précédemment, les vernis à ongles renferment également des produits chimiques, particulièrement du formaldéhyde, du totuluène ainsi que d’autres composants chimiques qui constituent des perturbateurs endocriniens.

Mais si l’envie de vous colorer les ongles est plus forte, l’adoption des marques de vernis naturels dont la conception est basée sur des ingrédients naturels, sans aucun composant chimique est préférable.

Éviter le déodorant

Au cours de votre grossesse, il serait préférable de mettre au placard les déodorants en particulier ceux qui sont munis des sels d’aluminium, des substances toxiques pour le système nerveux. Ces déodorants constituent des perturbateurs endocriniens et exposent votre fœtus au danger. Il est également déconseillé d’utiliser des parfums qui peuvent avoir d’effets néfastes sur votre peau qui est sensible pendant la période de grossesse.

Alors la solution idéale pour remédier à ce problème serait de remplacer vos déodorants par des talcs dépourvus de parfum. Vous avez également la possibilité d’opter pour des déodorants dépourvus de parfums, de sels d’aluminium, et de parabènes.

Défense d’utiliser une crème antiride

Parmi les produits nuisibles à une grossesse, nous avons les crèmes antirides, et son usage est déconseillé aux femmes enceintes pour le bien être de leur bébé.

La raison pour laquelle la crème antiride est interdite, c’est bien parce qu’elle contient de l’acide rétinoïque déporté de la vitamine A. Ce dernier est un composant formellement interdit aux femmes enceintes car la vitamine A est toxique pour le fœtus et peut même provoquer des malformations fœtales. L’imprégnation de celle-ci par la peau est peut-être faible mais par mesure de précaution, il serait préférable d’éviter les produits de maquillages qui contiennent la vitamine A.

Les collagènes et acides hyaluroniques peuvent également être utilisés pour la conception des crèmes antirides. Même si ceux-ci ne présentent aucun risque tératogène cela ne veut pas pour autant dire qu’ils ne présentent aucun risque pour le fœtus.

Alors le mieux que vous puissiez faire serait de remplacer la crème antiride par une crème hydratante bio jusqu’à l’arrivée du bébé.

Éviter des maquillages permanents ou semi-permanents au cours d’une grossesse

Le maquillage permanent ou semi-permanent est en effet un tatouage de faible intensité utilisé pour affiner définitivement le visage qui prend la place des cosmétiques. Au cas où vous aurez envisagé de tel projet, il vaudrait mieux la décaler pour après la mise au monde de votre enfant.

Défense d’utiliser la gélule de bronzage

La prise des gélules est une peut être une routine pour certaines femmes, cependant elle est formellement interdite aux femmes atteintes d’une grossesse, pour le bien être du bébé. A vrai dire rien ne prouve le fait que ce produit soit nuisible aux femmes enceintes. Tout comme, il est préférable que l’on évite l’auto bronzage étant donné qu’il peut véhiculer dans le sang des produits nuisibles dont personnes ne sait de quelle manière ils affectent le fœtus. Alors par simple mesure de précaution vaut mieux s’abstenir.

Peeling, interdit aux femmes enceintes

Le peeling est une technique de la médecine esthétique qui consiste extraire des couches de peau. Il fait partie des restrictions recommandées aux femmes enceintes pour la sécurité du bébé.

Pour la simple raison que les femmes enceintes ont une peau très fragile et ce traitement n’est pas adéquat à de telle peau. De plus, le peeling est composé d’acide salicylique. Et certaines études ont également démontré qu’une dose importante de cet acide peut susciter des conséquences funestes comme le risque de malformation.

Certaines pratiques sont également déconseillées aux femmes enceintes comme les injections d’acide hyaluronique ou encore de toxine botulique. Pour terminer, sachez également que l’épilation au laser fait partie également des restrictions que tout femme enceinte se doit de respecter.

Rejoignez nos groups de discussion: Facebook / Telegram ainsi que notre chaine youtube en cliquant sur l’une des icon.

Partagez votre expérience et lire l expérience enrichissante d’autres personne vous aidera enrouement alors n’hésiter pas:

découvrir

demandez un rendez-vous >>

Aller au contenu principal