Tout ce qu’il faut savoir sur la coiffure

Hair Turkey
Hair Turkey

Les cheveux représentent l’un des atouts de l’être humain. Pour certains, les cheveux semblent ne pas avoir une grande importance, pourtant ce n’est pas le cas. Il a besoin d’être mis en valeur, car cela relève de la personnalité. La meilleure manière de mettre vos cheveux en valeur repose bien évidemment sur les coiffures. Dans cet article, nous parlerons des coiffures, des cheveux et leurs bienfaits sur notre être.

Coiffure

La coiffure : qu’est-ce que c’est ?

La coiffure est un art, c’est l’art de bien soigner ses cheveux sur la tête. Il est également l’art de savoir modifier la texture ou la forme des cheveux extérieurs. C’est une manière de faire qui implique plusieurs façons d’intervenir. Par exemple, il s’agit parfois de :

  • Modifier les cheveux avec de la cire ;
  • Les faire lisser ;
  • Les faire défriser ;
  • Les tresser ;
  • Les tendres ;
  • Les décolorer ;
  • Les poudrer ;
  • Les enduire de substances variées ;
  • Leur adjoindre de faux cheveux comme les perruques ou des postiches ;
  • Etc.

Coiffure

 

Toutes ces coiffures permettent de mettre les cheveux en valeur, chaque coiffure relève bien de la culture des individus. De ce fait, une description des coiffures permet de comprendre la richesse de chaque société, mais aussi d’appréhender leur fonctionnement social.

Genèse sur la coiffure

Peu d’informations subsistent sur la coiffure des hommes préhistoriques. Cependant, certaines reliques de grandes personnes ont été trouvées avec des coiffures assez spécifiques comme la dame de Brassempouy (20 000 av. J.-C.). Par la suite, il a été remarqué aussi bien dans l’Égypte antique, la Grèce antique chez les juifs et au niveau des reliques de Rome. Aujourd’hui, la coiffure fait indéniablement partie de nos cultures.

Coiffure romaine

Résumé sur l’histoire de la coiffure

Toutefois, il convient ici de vous retracer l’historique des coiffures de manière brève pour vous amener à le comprendre. En effet, les aspects des coiffures relèvent de l’époque de la préhistoire. Mais on ne dispose pas de très grande information sur les coiffures que portaient les hommes d’avant. On ne saurait parler de long en large sur ces hommes et les coiffures préhistoriques.

Néanmoins pour les époques plus récentes, on a assisté à de nombreuses représentations sous forme de statuette. Par exemple, la statuette qui fut beaucoup de notoriété est celle de la Dame de Brassempouy, qui relève de l’an 22 000 avant Jésus Christ. Nous avons aussi la Venus de Willendorf  qui datait des années 20 000 ans avant Jésus Christ.

Plusieurs types de coiffures sont succédés dans le monde. On note les styles antiques avec la Mésopotamie et la Perse antiques. Dans ces deux régions,  les nobles frisaient leurs barbes ainsi que leurs cheveux longs. Parfois même, ils les trônaient et les tressaient en ajoutant de la poudre d’or ou des ornements faits à base de loyer d’argent.

Coiffure grecque

Chez les Égyptiens, on pouvait voir les enfants filles comme garçons avec le crâne rasé sauf une tresse sur le côté.

Coiffure égyptienne

Avec les Hébreux ou les juifs, les cheveux étaient à moitié longs ou carrément longs. C’était des coupes qui incarnaient le respect tant au niveau des hommes que des femmes. Avec les Romains on assistait à des formes de coiffures assez modestes, mais très imposantes. Chez les hommes par exemple, on ne portait pas de barbe et les cheveux respectaient une taille donnée pour se différencier de la barbe. Les esclaves n’étaient pas autorisés à faire comme les nobles Romains. Les esclaves étaient tenus de se raser complètement le crâne un peu comme les enfants égyptiens.

Cette chronologie des coiffures relevant des époques anciennes était différente de régions en région. Ce sont les brassages dus aux conquêtes qui sont responsables de la diversité des coiffures aujourd’hui.

Les outils utilisés pour les coiffures

Si les peignes et rasoirs étaient utilisés depuis des siècles, de nouveaux appareils se sont ajoutés aujourd’hui : la brosse à cheveux, le bigoudi, le brushing, le shampoing, la coupe-choux, le lissage brésilien et japonais, etc.

Outils de coiffure

Découvrons les différentes coiffures dans toutes ses formes

Auparavant, couper ses cheveux était synonyme de deuil dans certaines cultures. Par ailleurs, les femmes étaient donc dans l’obligation de faire des coiffures quotidiennement ou à chaque évènement.

Aujourd’hui encore, des milliers de coiffures sont réalisées quotidiennement dans le monde. Parmi les plus célèbres, nous avons entre autre :

  • La coiffure afro qui continue d’être en vogue aujourd’hui auprès des Afro-Américains ;
  • L’Atéba qui se résume aux mèches de cheveux et est très populaire auprès des Africaines ;
  • La brosse : cette coiffure est modernisée aujourd’hui, le style reste le même avec les cheveux dresses verticalement ;
  • La banane : coiffure phare d’Elvis Presley et des rockeurs des années 50 ;
  • Le brushing : très populaire chez les femmes occidentales ;
  • L’écueille qui est devenu très célèbre grâce à Jeanne D’Arc qui en faisait sa coiffure providentielle la queue de cheval ou catogan consiste à ramener tous ses cheveux sur le dessus ou à l’arrière du crâne ;
  • La couette (chignon) est une coiffure tout autant simple que le catogan permettant d’attacher chaque côté de la tête, ses cheveux ;
  • La crête est populaire chez les amateurs de rock et de techno ;
  • Les dreadlocks sont populaires dans la culture reggae depuis l’avènement de Bob Marley ;
  • La frange quant à elle se remarque généralement chez les femmes européennes ;
  • Le Jeri Curl sert à défriser les cheveux des hommes pour obtenir des cheveux bouclés, il a été très célèbre auprès des Afro-Américains grâce à Mickael Jackson ;
  • etc.
Coiffure Afro
Brushing
Chignon

Quel est l’impact de la coiffure sur la santé ?

Nous savons tous que dans certaines cultures, le cheveu est signe d’attraction chez l’Homme. Raison pour laquelle, ces derniers se retrouvent à faire des coiffures régulièrement auprès de professionnels pour affirmer plus leur charme.

Autrefois, les coiffeurs utilisaient du plomb pour griser les cheveux des clients. Il est constaté au fil des années que ces clients étaient victime de saturnisme. En effet, le cheveu est un organe sensible qui subit des dommages au contact de la pollution ou de certains métaux tels que le plomb, l’arsenic ou le mercure.

Une étude menée et publiée en 2016 a prouvé que certaines coiffures sont la cause principale de l’alopécie chez la femme notamment les coiffures qui nécessitent des tractions du cuir chevelu. Ce constat est souvent remarqué chez les femmes africaines et afro-américaines. Malheureusement, elles sont adeptes des tresses de cheveux, des dreadlocks ou des extensions.

En effet, elles utilisent des produits chimiques pour défriser ou encore colorer les cheveux. Malheureusement, ces produits ont pour conséquence à long terme le cancer de peau. Des médicaments sont également source d’alopécie aussi bien auprès des hommes et des femmes. Vous devez donc vous renseigner auprès de votre médecin pour connaitre les effets secondaires des comprimés que vous consommez. Cependnat, si vous souffrez d’une greffe de de cheveux, n’hesitez pas à réaliser une greffe de cheveu pour y remédier.

découvrir

demandez un rendez-vous >>

Aller au contenu principal