fbpx

Tout savoir sur l’alopécie de barbe

Table des matières

Hair Turkey
Hair Turkey

L’alopécie areata est un problème de santé entrainant la perte de cheveux. Quant à l’alopécie de barbe aussi appelée alopécie barbae, c’est une forme spécifique de l’alopécie areata qui affecte uniquement les poils de la barbe. 

alopécie de barbe

Les causes de l’alopécie de barbe ?

L’alopécie de barbe est une maladie auto-immune. Cette maladie entraîne l’attaque des follicules pileux le système immunitaire, ce ce qui conduit à la perte des poils. Cette perte de poils de barbe se manifeste la plupart du temps par de petites taches circulaires le long de la mâchoire, mais il y a un risque de perdre tous les poils de barbe.

Par rapport aux différentes causes de la perte des poils de barbes,il y a le stress psychologique et le stress physique, la génétique, on retrouve beaucoup plus cette maladie chez des personnes qui souffrent d’alopécie des cheveux, d’allergie ou encore d’asthme. Par ailleurs, il a été prouvé que cette maladie est héréditaire.

Il existe également plusieurs maladies qui peuvent constituer des agents déclencheurs de l’alopécie de barbe. C’est le cas par exemple du diabète de type 1, du psoriasis et du lupus.

Les symptômes de l’alopécie de barbe ?

Dans le cas de l’alopécie de barbe, il est difficile de prédire l’évolution de cette maladie. Néanmoins, il peut arriver que le patient observe une perte de poids brusquement pendant quelques jours, voire quelques semaines.

On peut remarquer sur le menton, des zones chauves qui apparaissent et représentées par de petites zones circulaires de la taille d’une pièce de monnaie. Plus les poils tombent, plus les cercles commencent à se chevaucher entre eux. Certains poils blanchissent au niveau des bords des tâches.

Comme autre symptôme de la perte des poils de barbe, il peut arriver qu’avant même que les poils ne tombent, la peau soit irritée, ce qui s’avère douloureux.

Comment traiter l’alopécie de barbe ?

L’alopécie de barbe ne peut être guérie, cependant il est possible de gérer les symptômes de la maladie. Avec un traitement adéquat les poils de barbe peuvent repousser correctement et ne plus tomber. Néanmoins une rechute est toujours possible.  Avec un traitement adéquat, il peut s’écouler plusieurs années entre les récurrences. 

Il possible que les poils de barbe ne repoussent que partiellement. Après un traitement, les poils de barbe peuvent repousser correctement, mais avec une possibilité de changement de couleur ou encore de texture.  Parfois, ces poils ne repoussent pas du tout.

Les différents traitements administrés pour cette maladie donnent des résultats variables en fonction des patients, en effet plusieurs facteurs variables ou non y sont rattachés. C’est le cas par exemple du poids ou de l’âge des individus. L’objectif principal des traitements contre la perte de barbe est de stopper l’attaque du système immunitaire et ensuite la stimulation de la croissance des poils. En général, les traitements contre cette maladie sont plus efficaces en cas de perte de poils importantes, au moins la moitié des poils de la barbe.

Traitement médicamenteux

Il y’a plusieurs médicaments qui peuvent être utilisés pour le traitement de cette maladie. Par exemple les corticoïdes (anti-inflammatoires), ils sont utilisés pour stopper l’action du système immunitaire. Ces corticoïdes sont généralement administrés par injection ou ou par voie topique.

Il existe également le traitement au le Minoxidil, un médicament topique qui est souvent utilisé pour traiter la calvitie. Il doit être appliqué deux fois par jour sur la zone touchée. Les premiers résultats de ce traitement n’interviennent qu’au bout de 3 mois.

Le diphencyprone (DPCP) est aussi un médicament contre la perte de barbe. Il doit être appliqué sur les zones touchées. L’action de ce médicament est de stopper l’action du système immunitaire et d’envoyer à la surface de la peau des globules blancs, qui auront pour but principal la réduction de l’inflammation et le maintien des follicules pileux. Les résultats peuvent être observés au bout de trois mois.

 

La crème Anthralin est généralement utilisée dans le traitement du psoriasis. Dans le cas de l’aopécie de barbe, il faut l’appliquer une fois par jour sur les zones touchées. La crème doit ensuite rester entre 30 minutes et une heure sur la peau. Ce médicament stimule la peau et favorise la croissance des poils. Les résultats peuvent être observés au bout de 8 semaines.

L'ail

L’ail est un aliment qui peut servir dans le traitement de l’alopécie de barbe grâce à ses nombreuses propriétés curatives naturelles. Une étude scientifique de 2007 a révélé que le gel à ail contribue à l’amélioration des symptômes de l’alopécie areata.

Notons que les résultats sont plus significatifs avec l’utilisation en simultanée de  gel à l’ail et de crème à base de corticostéroïdes.

Le Viviscal

Viviscal est un complément alimentaire naturel qui contient des extraits marins.  Il facilite la croissance des poils chez ceux qui ont les poils de barbe sont clairsemés. Il génère de nouvelles cellules tout en renforçant celles qui existent déjà. Plusieurs études ont aussi montré que ce traitement est efficace pour la croissance des cheveux

un régime alimentaire adéquat

Pour favoriser la croissance des poils, il est aussi nécessaire de suivre un bon régime alimentaire. En effet, le régime dont il est question doit prendre en compte aussi bien les vitamines que les minéraux qui sont nécessaires à leur croissance. Par exemple, la consommation de zinc et de biotine peut aider à la croissance des poils et à la prévention de leur chute. C’est la raison pour laquelle les dermatologues recommandent pour la plupart du temps une multivitamine  à prendre quotidiennement. Il s’agit de 30 milligrammes de zinc, 200 milligrammes de vitamines C, 3 milligrammes de biotine.

Il est également recommend& d’utiliser de l’agropyre ou  de l’aloe vera. Les huiles végétales comme l’huile de ricin, l’huile d’amande ou encore l’huile de noix de coco peuvent s’avérer efficaces pour le traitement de l’alopécie de barbe. C’est le cas également pour les huiles essentielles à l’instar de l’huile de géranium ou encore de l’huile de lavande. L’huile de poisson ou les probiotiques peuvent également fonctionner.

Si rien de tout cela ne fonctionne, il reste la greffe de barbe.

rejoignez notre groupe partage fb https://www.facebook.com/groups/implantcapillaire

Rejoignez nos groups de discussion: Facebook / Telegram ainsi que notre chaine youtube en cliquant sur l’une des icon.

Partagez votre expérience et lire l expérience enrichissante d’autres personne vous aidera enrouement alors n’hésiter pas:

Video Playlist
1/0 videos

découvrir

demandez un rendez-vous >>