Perte de cheveux : l’essentiel à savoir sur l’alopécie de barbe

Hair Turkey
Hair Turkey

aalopécie areata est considérée comme étant un problème de santé entrainant la perte de cheveux. Quant à l’alopécie de barbe encore appelée alopécie barbae, elle est perçue comme une forme spécifique de l’alopécie areata parce qu’elle affecte uniquement les poils de la barbe. Nous vous proposons d’en savoir beaucoup plus sur cette maladie de perte de poils de barbe dans la suite de ces écrits.

Greffe de cheveux

Que retenir des causes de l’alopécie de barbe ?

L’alopécie de barbe est avant tout une maladie auto-immune. C’est une maladie dans laquelle vos follicules pileux subissent des attaques de la part de votre propre corps, ce qui conduit irréversiblement à la perte de poils. Il faut noter que cette perte de poils de votre barbe se révèle pour la plupart du temps par de petites taches qui sont circulaires le long de la mâchoire, en dépit du fait que vous courez le risque de perdre tous les poils de votre barbe.

Par rapport aux différentes causes de la perte des poils de barbes, nous pouvons énumérer quelques éléments qui sont considérés comme des facteurs qui sont à la base de la perte des poils de barbe chez les hommes. En effet, nous avons le stress psychologique et aussi le stress physique qui sont vecteurs de l’alopécie de barbe. La génétique fait aussi partie des facteurs qui sont à la base de cette maladie.. Car, on la retrouve beaucoup plus chez des personnes qui souffrent d’alopécie des cheveux, d’allergie ou encore d’asthme.

Par ailleurs, il a été prouvé que cette maladie est héréditaire. Ce qui implique que des parents atteints exposent leur descendance à un risque très élevé de développer les symptômes. Aussi, il existe plusieurs maladies qui peuvent constituer des agents déclencheurs de l’alopécie de barbe. C’est le cas par exemple du diabète de type 1, du psoriasis et aussi du lupus.

Que retenir des symptômes de l’alopécie de barbe ?

Pour ce qui est de l’alopécie de barbe, il faut noter qu’il est difficile de prédire l’évolution de cette maladie. Néanmoins, il peut arriver que la victime subisse une perte de poids brusquement pendant quelques jours, voire quelques semaines.

On peut remarquer sur le menton, des zones chauves qui apparaissent et représentées par de petites zones circulaires dont la taille est assimilable à une pièce de monnaie. Étant donné le nombre élevé de poils perdus, les cercles commencent à se chevaucher entre eux. On peut aussi enregistrer des poils qui blanchissent au niveau des bords des tâches.

Comme autre symptôme de la perte des poils de barbe, il peut arriver qu’avant même que les poils ne tombent, la peau soit irritée, ce qui s’avèrerait douloureux. Généralement, la peau naturelle est visiblement lisse, quand bien même elle semble rugueuse.

Comment se traite l’alopécie de barbe ?

Dans cette rubrique, il est à retenir d’abord que l’alopécie de barbe ne peut être guérie. Cependant il est bien possible de gérer les symptômes de la maladie. Car, grâce à un traitement adéquat les poils de votre barbe peuvent repousser correctement et rester. Mais par la suite il peut arriver que ces poils retombent à nouveau après un temps donné. La maladie n’avait pas été guérie, il avait été seulement question d’un simple traitement. Vous pouvez compter néanmoins plusieurs années entre les récurrences. Par contre, il peut arriver aussi que les poils de votre barbe repoussent partiellement.

Après un traitement, les poils de votre barbe sont en mesure de repousser correctement, mais avec une possibilité de changement de couleur ou encore de texture.  Parfois, ces poils ne repoussent pas du tout.

Les différents traitements administrés pour cette maladie donnent des résultats variables en fonction de l’organisme de chaque individu. Car plusieurs facteurs variables ou non y sont rattachés. C’est le cas par exemple du poids ou de l’âge des individus. L’objectif principal des traitements contre la perte de barbe est de stopper l’attaque du système immunitaire et ensuite la stimulation de la croissance des poils. Vous devez aussi savoir qu’en général, ces traitements contre cette maladie sont plus efficaces lorsque vous perdez beaucoup de poils. Moins de la moitié des poils de votre barbe, pour être précis.

Initialement mentionné, il existe plusieurs traitements contre la perte de barbe. Nous avons :

Le traitement par les médicaments

Il y’a plusieurs médicaments qui peuvent être utilisés pour le traitement de cette maladie. Il y’a par exemple les corticoïdes qui ne sont rien  d’autre que des anti-inflammatoires. Ils sont utilisés surtout pour la suppression du système immunitaire. Mais habituellement, ces corticoïdes sont administrés par injection ou encore ils sont appliqués par voie topique.

Nous avons le traitement avec le Minoxidil, un médicament topique qui est souvent utilisé pour traiter la calvitie. Vous devez l’appliquer deux fois par jour sur la zone touchée. Mais il faut attendre au moins trois mois avant de voir les premiers résultats de ce traitement.

Minoxidil

Le diphencyprone (DPCP) est aussi un médicament de traitement de la perte de barbe. On l’applique sur les plaques qui sont chauves. L’action de ce médicament est de piéger le système immunitaire et d’envoyer à la surface de votre peau les globules blancs, qui auront pour but principal la réduction de l’inflammation et aussi le maintien des follicules pileux qui sont actifs. Les résultats peuvent être observés au bout de trois mois.

Le traitement peut également se faire avec la crème Anthralin.  En effet, c’est une pommade utilisée souvent dans le traitement du psoriasis. On applique simplement cette crème sur les zones qui sont dépourvues de poils. L’application se fait pendant 30 minutes voire une heure de temps et seulement une fois par jour. C’est une pommade qui va servir à stimuler la peau ainsi favoriser la croissance des poils. On observe les résultats déjà au bout de 8 semaines.

Le traitement par l’ail

Traitement par ail

L’ail est un aliment qui peut servir dans le traitement de l’alopécie de barbe grâce à ses nombreuses propriétés curatives naturelles. En effet, d’après une étude scientifique en 2007, il a été révélé que le gel à ail est très pour l’amélioration des symptômes de l’alopécie areata.

 

Notons que les résultats sont plus significatifs lorsque l’on utilise à la fois le gel de l’ail et la crème faite à base de corticostéroïdes.

 

Le traitement par Viviscal

Viviscal est tout d’abord un complément alimentaire qui est naturel et qui contient des extraits marins.  Il a pour rôle de faciliter la croissance des poils au niveau des personnes dont les poils de barbe sont clairsemés. Dans son mode d’agissement, il génère de nouvelles cellules tout en renforçant celles qui existent déjà. Plusieurs études ont aussi montré que ce traitement est efficace pour la croissance des cheveux.

Le traitement par un régime alimentaire adéquat

Pour favoriser la croissance des poils, il est aussi nécessaire de suivre un bon régime alimentaire. En effet, le régime dont il est question doit prendre en compte aussi bien les vitamines que les minéraux qui sont nécessaires à cette croissance. Par exemple, la consommation en excès de zinc et de biotine peut susciter la croissance des poils ou même peut aider à la prévention de leur chute. C’est la raison pour laquelle les dermatologues recommandent pour la plupart du temps une multivitamine  à prendre quotidiennement. Il s’agit de 30 milligrammes de zinc, 200 milligrammes de vitamines C, 3 milligrammes de biotine.

Au-delà de tous ces traitements, il existe d’autres options. Plusieurs options naturelles s’offrent à vous pour traiter la perte de poils de barbe. Au nombre de ces options, nous pouvons énumérer l’utilisation de l’agropyre ou encore de l’aloe vera. Vous pouvez choisir d’utiliser les huiles végétales comme l’huile de ricin, l’huile d’amande ou encore l’huile de noix de coco. Ces huiles peuvent s’avérer efficaces pour le traitement. C’est le cas également pour les huiles essentielles à l’instar de l’huile de géranium ou encore de l’huile de lavande. Certaines personnes choisissent d’utiliser l’huile de poisson alors que d’autres optent pour l’utilisation des probiotiques.

Pour finir, vous pouvez tout simplement procéder à une greffe de barbe.

découvrir

demandez un rendez-vous >>

Aller au contenu principal