fbpx

Quand doit-on faire une greffe de cheveux ?

Table des matières

Clara Lepocreau
Clara Lepocreau

Même après avoir pris la décision de recourir à une greffe de cheveux, notamment après avoir réalisé notre diagnostic capillaire, les patients se demandent souvent quel est moment idéal pour faire une greffe de cheveux.

Ainsi, en plus de prendre en compte l’âge du patient ainsi que son état de santé général, il faut également prendre en compte le facteur psychologique (le patient est-il prêt à subir un implant capillaire ? Physiquement mais aussi psychiquement) et le facteur financier (le patient peut-il assumer le prix d’une greffe de cheveux ?) afin de savoir quand faire une greffe de cheveux.

En effet, avant même de prendre rendez-vous avec un chirurgien, il est indispensable que le patient se demande s’il rempli les facteurs à prendre en compte pour réaliser une greffe de cheveux. Si le patient n’est pas assez âgé, il lui sera déconseillé de procéder à une greffe de cheveux puisqu’il existe un âge moyen pour débuter la restauration capillaire.

De plus, il y a également d’autres éléments à prendre en compte avant de se lancer dans les implants capillaires :

  • La disponibilité temporaire du patient
  • La situation financière du patient
  • Les conditions météorologiques

La prise en compte de l’âge du patient pour savoir quand faire une greffe de cheveux

L’âge du patient est l’un des éléments le plus important à prendre en compte pour savoir quand réaliser une greffe de cheveux. En effet, ce critère sera le premier point sur lequel le chirurgien va se baser pour savoir s’il souhaite procéder à l’implant capillaire ou non.

Bien qu’une alopécie puisse apparaître très jeune, c’est-à-dire au moment de l’adolescence, il est fortement déconseillé aux jeunes hommes de réaliser une greffe de cheveux à ce stade de leur vie. En effet, la calvitie du patient n’étant pas encore considérée comme stabilisée, une opération chirurgicale de greffe de cheveux pourrait compromettre l’apparence finale de l’implant capillaire de l’adolescent.

Par conséquent, la grande majorité des chirurgiens préconisent aux patients d’avoir au minimum 23 ans pour pouvoir effectuer une greffe de cheveux en toute sérénité avec des résultats optimaux.

La prise en compte de l’état de santé du patient pour faire un implant capillaire

Bien que les scientifiques n’aient pas fixé d’âge maximal pour pouvoir réaliser une greffe de cheveux, il est indispensable que le patient soit en bonne santé. En effet, le patient devra disposer de bonnes capacités physiques et psychiques pour réaliser un implant capillaire.

L’état de santé physique est important pour savoir quand faire une greffe de cheveux

Le chirurgien devra tout d’abord analyser si l’état de santé physique de son patient est apte à subir une greffe de cheveux. Pour ce faire, il va devoir éliminer les différentes pathologies qui font obstacles à la réalisation d’un implant capillaire.

Quelles sont les pathologies qui vont à l’encontre de la réalisation d’une greffe de cheveux ?

  • Les patients ayant des troubles du système cardiovasculaires
  • Les patients atteints d’épilepsie
  • Les patients atteints de certaines maladies transmissibles telles que l’hépatite C ou le VIH
  • Les patients ayant des troubles du système immunitaire
  • Les patients ayant une petite maladie temporaire telle qu’une simple toux. Dans ce cas de figure, le chirurgien préconisera à son patient de d’abord se soigner avant de réaliser un implant capillaire. L’opération chirurgicale sera seulement décalée afin que l’opération se passe du mieux possible pour le patient mais aussi pour le chirurgien.

L’état de santé psychique est important pour savoir quand faire un implant capillaire

Dans la majorité des cas, les chirurgiens ne conseillent pas la réalisation d’une greffe de cheveux aux patients atteints de certains troubles psychologiques. De plus, concernant les patients ayant des tendances à s’énerver rapidement, il est souhaitable qu’ils traitent d’abord leur impulsivité avant de se demander quand est-ce qu’ils pourraient réaliser une greffe de cheveux.

En outre, les chirurgiens ont également émis une contre-indication à la réalisation d’une greffe de cheveux à l’égard des patients atteints du trouble anxieux de la « trichotillomanie ». En effet, ce trouble du comportement, qui engendre chez le patient une envie irrésistible de s’arracher les cheveux, est un obstacle de taille à la réalisation d’un implant capillaire puisque le patient pourrait lui-même compromettre la pérennité de la greffe de cheveux.

Toutefois, dans le cas où le patient arriverait à passer au-dessus des problèmes psychologiques dont il est atteint, le chirurgien pourrait le réévaluer afin de savoir si une greffe de cheveux est désormais réalisable.

La prise en compte des conditions météorologiques pour savoir quand faire une greffe de cheveux

Bien que le patient puisse réaliser une greffe de cheveux à tout moment de l’année, c’est-à-dire durant toutes les saisons, il y a toutefois certaines conditions météorologiques à prendre en compte pour savoir quand réaliser une greffe de cheveux.

En effet, les conditions météorologiques des différentes saisons peuvent grandement influencer les résultats d’une greffe de cheveux. Ainsi, s’il réalise un implant capillaire durant l’été, le patient devra veiller à ne pas s’exposer au soleil, tandis que s’il réalise une greffe de cheveux durant l’hiver, il devra penser à ne pas se retrouver sous la pluie sans protection.

Par conséquent, en fonction de ses capacités à faire attention, le patient devra prendre en compte ces différents éléments pour savoir quand faire une greffe de cheveux. Il faut toutefois nuancer en indiquant bien que la réalisation d’une greffe de cheveux est tout à fait possible à tout moment de l’année. Il faut simplement que le patient soit assidu pour des résultats optimaux.

Quels sont les différents éléments auxquels le patient doit faire attention ?

  • La pluie de l’hiver et du début du printemps
  • Les rayons du soleil de l’été
  • La transpiration du cuir chevelu lors des grandes chaleurs estivales (ou de la pratique d’une activité sportive)

La prise en compte de la disponibilité temporaire du patient pour faire un implant capillaire

Si le jour de l’opération chirurgicale est effectivement le jour le plus important dans la réalisation d’une greffe de cheveux (DHI ou FUE), il est également primordial de prendre en compte la disponibilité temporaire post-opératoire du patient afin de déterminer quand réaliser une greffe de cheveux.

En effet, il est important que le patient prenne conscience qu’il devra faire très attention à différents facteurs les semaines suivants la greffe de cheveux. Il devra notamment se reposer le plus possible afin de favoriser le processus de cicatrisation de son cuir chevelu. De plus, il devra également faire attention à ne pas subir de traumatisme. Par conséquent, si le patient a prévu une compétition sportive dans les semaines à venir, il est logique qu’il devra nécessairement décaler son implantation capillaire.

En règle générale, les chirurgiens préconisent au minimum 4 jours de congés après ce type d’opération chirurgicale. En outre, dans les cas où le patient travaille dans un endroit poussiéreux ou dans un endroit où il est exposé au soleil, ce dernier devra prendre au minimum une semaine de congés. Le patient devra donc veiller à avoir du temps devant lui pour décider de la date où il souhaite réaliser sa greffe de cheveux.

La prise en compte de la situation financière du patient pour savoir quand faire une greffe de cheveux

Afin de savoir quand réaliser une greffe de cheveux, le patient doit également prendre en compte sa situation financière. En effet, pour avoir un aperçu du prix à débourser, il est conseillé au patient de se diriger vers le responsable chargé des finances du centre de transplantation choisi. Ce dernier pourra l’orienter vers un mode de paiement adapté à sa situation. De plus, il pourra également lui indiquer le prix total d’une greffe de cheveux en Turquie : opération, hébergement, billet d’avion…

En faisant cette démarche, le patient pourra donc avoir un aperçu global sur les finances qu’il devra débloquer pour procéder à son opération d’implant capillaire.

Concernant le prix d’une greffe de cheveux, il est important de préciser que la Turquie dispose de très bons prix. Mais il faut également faire attention à la qualité des soins prodigués. En effet, le chirurgien choisi par le patient devra avoir plusieurs années d’expérience en matière d’implant capillaire afin que le patient ait le meilleur résultat possible avec un rapport qualité/prix défiant toute concurrence.

 

Si vous souhaitez discuter de votre calvitie avec des patients souhaitant réaliser une greffe de cheveux en Turquie, ou des patients l’ayant déjà réalisé, vous pouvez vous rendre sur le forum spécialisé pour poser toutes vos questions. 

Video Playlist
1/0 videos

Rejoignez nos groups de discussion: Facebook / Telegram ainsi que notre chaine youtube en cliquant sur l’une des icon.

Partagez votre expérience et lire l expérience enrichissante d’autres personne vous aidera enrouement alors n’hésiter pas:

découvrir

demandez un rendez-vous >>

Aller au contenu principal