Alopécie féminine, les alternatives de traitement contre la chute des cheveux

Hair Turkey
Hair Turkey

C’est un véritable cauchemar pour la grande majorité des femmes de nos jours de voir fréquemment les chutes en poignées de leurs cheveux. À vrai dire, une femme est capable de perdre au moins une certaine quantité de cheveux en 24 h, ce qui ne pose pas encore problème. En revanche, quand celle-ci devient excessive, il y a de quoi s’inquiéter. alopécie féminine! Comment y remédier ?

alopécie féminine

Que pourrions-nous comprendre par alopécie et quel facteur héréditaire peut-on considérer ?

L’alopécie est un phénomène qui se manifeste par la chute massive des cheveux, elle se présente de divers façons ou degrés. La gravité n’est pas la même chez tous les porteurs de cette pathologie, selon l’avis des experts du domaine clinique. Ils conçoivent que l’alopécie féminine est réversible, c’est-à-dire qu’elle est variable et susceptible d’emprunter le sens contraire (extraordinaire).

Les cas aigus d’alopécie chez la gent féminine sont pratiquement très rares et peuvent être maîtrisés rapidement en améliorant sa vitalité capillaire. Elles peuvent également procéder à une greffe de cheveux. Les cas graves interviennent souvent chez les femmes dépassant la soixantaine et qui n’ont pas eu la chance de traiter leur chevelure.

L’alopécie chez les femmes, quelles sont les raisons fondamentales de cette manifestation ?

Plusieurs raisons sont à la base de l’apparition d’une alopécie pouvant être chronique ou passagère chez la femme. Ces causes diverses sont généralement liées aux bouleversements hormonaux, à savoir les : grossesses, ménopauses, accouchements

Les spécialistes n’ont pas manqué de mentionner que les chutes de cheveux peuvent être saisonnières et plus précisément à l’automne (hiver). En effet, pendant l’hivernage ou l’automne, la chevelure connaît moins de soleil donc joui moins des vitamines A & B, ce qui défavorise la pousse des cheveux, mais favorise la chute facile de ceux-ci. Au contraire en été, la température monte et le soleil active ou stimule la pousse des cheveux en leur rendant toute leur clarté. Au cas où vos cheveux ne sont pas déjà fragilisés, ces chutes tragiques de cheveux doivent vous inquiéter.

Dans un autre côté, il faut reconnaître que notre alimentation et hygiène de vie peuvent considérablement influencer notre capital capillaire (sa vitalité). Les carences en alimentation ou en hygiène constituent une raison suffisante pouvant favoriser l’alopécie. Nombre de femmes s’adonnent aujourd’hui aux régimes minceur en perdant de vue les principes diététiques qui exigent une alimentation saine et équilibrée. Elles pratiquent des régimes très carencés ou des méthodes de perte de poids très rapide qui les exposent souvent à l’alopécie sans qu’elles ne s’en rendent compte.

En matière de l’hygiène corporelle, beaucoup de femmes appliquent des produits cosmétiques sans pour autant vérifier leur compatibilité à leur corps ou organisme. Quand on utilise des shampoings incompatibles à son type de cheveux, ou pratique fréquemment des défrisages et lissages, on contribue à la fragilisation des cheveux et permet ainsi leur chute régulière. Il en va autant pour ceux qui procèdent à des colorations et décolorations intempestives de leurs cheveux.

Existe-t-il des causes exceptionnelles à la chute des cheveux ?

Les causes inattendues sont parfois à la base d’une alopécie de cheveux, même si elles sont très rares, on ne doit pas les ignorer. On peut donc considérer les changements de température assez brusque brusque comme une cause des chutes de cheveux. On en veut pour preuve, quelqu’un qui part en vacances de ski dans une zone à climat hyper tendu (très froid ou trop chaud) auquel il n’était pas habitué, observez ces cheveux attentivement quand il sera de retour au climat tempéré. Ils peuvent commencer par tomber, juste à cause de la transition brutale du climat.

Enfin, il est sans ambiguïté que certains traitements cliniques lourds notamment la chimiothérapie occasionnent des alopécies chez la femme. La solution la plus idéale au cas où vos cheveux tombent pendant une chimio est de le faire suivre par des traitements adéquats pour stimuler leur repousse certaine. Ainsi, vous offrirez de très bonnes conditions de régénération à vos cheveux à l’abri des alopécies diffuses.

Les alternatives de traitements appropriés pour une alopécie féminine

À en croire les professionnels de la santé, il est très important pour toute femme menacée par un quelconque cas d’alopécie de consulter un spécialiste afin que diagnostic soit vite fait. Il lui sera très bénéfique en ce sens qu’elle se donne une chance de conserver son capital capillaire pour une chevelure resplendissante durant toute son existence. De même, il est plus facile de traiter des alopécies pendant les jeunes âges.

Le traitement de l’alopécie prend en compte simultanément tout un système : la fibre capillaire, le cuir chevelu et le bulbe ou la racine des cheveux. Il est donc recommandé de prendre les compléments alimentaires régulièrement et d’appliquer des huiles essentielles compatibles pour le traitement de votre cuir chevelu. Pensez aussi à appliquer un shampoing qui concorde avec vos cheveux de façon naturelle. Tout cela permettra de stopper et arrêter la tombée des cheveux avant la stimulation de la régénération splendide des cheveux.

Un bon traitement peut vous prendre de 3 à 24 mois selon la gravité ou le retard des alopécies que vous traitiez. Un traitement qui prend autant de temps pour permettre le respect du cycle de renouvellement capillaire.

Enfin, étant donné que le renouvellement cellulaire nécessite une stimulation pour faciliter la circulation, un automassage crânien est donc indispensable pour accompagner une lotion traitante dans ce processus important.

découvrir

demandez un rendez-vous >>

Aller au contenu principal