fbpx

Analyses sanguines et greffe de cheveux

Table des matières

rejoignez notre groupe partage fb https://www.facebook.com/groups/implantcapillaire

Clara Lepocreau
Clara Lepocreau

Avant même de réaliser une greffe de cheveux, il faut impérativement passer par un étape nécéssaire au bon déroulement de l’opération : les analyses sanguines. En effet, les patients devront obligatoirement réaliser des bilans sanguins par le biais d’un prélèvement de deux échantillons de sang.

Ces analyses sanguines ont une importance capitale dans la réussite d’un implant capillaire puisqu’elles vont pouvoir révéler au chirurgien l’état de santé général du patient. De plus, les analyses sanguines vont également servir à pouvoir fabriquer une dose d’anesthésiant ainsi qu’une dose de PRP (plasma riche en plaquettes). Il n’est donc pas possible pour les patients de passer outre ces examens biologiques s’ils souhaitent réaliser une greffe de cheveux (DHI ou FUE).

En sachant que la réalisation de ces analyses sanguines doivent permettre au chirurgien de prendre connaissance de l’état de santé du patient, il demandera principalement un test de VIH, un test de coagulation mais aussi un bilan hépatique. Le résultat des analyses sanguines du patient restera bien évidemment confidentiel.

En quoi les analyses sanguines sont importantes avant une greffe de cheveux ?

Le but principal des analyses sanguines est de pouvoir prévenir le patient des éventuelles complications qui peuvent survenir s’il dispose de mauvais examens biologiques. De plus, ces examens sont également essentiels pour le chirurgien qui pourra potentiellement annuler l’intervention chirurgicale de la greffe de cheveux si le patient s’avère être positif au VIH ou à l’hépatite B ou C. Les analyses sanguines pourront aussi permettre aux chirurgiens de prendre toutes les précautions possibles, en adaptant la prise en charge, dans le cas où le patient serait diabétique par exemple.

Ainsi, les analyses sanguines disposent de trois buts principaux :

  • Le dépistage des maladies
  • La mise en place de certains traitements (but thérapeutique)
  • La mise en garde du patient (but préventif)

Les analyses sanguines servent à réaliser des dépistages

Le fait d’effectuer des analyses sanguines va pouvoir permettre au chirurgien, mais aussi au patient, de savoir les éventuelles maladies que ce dernier pourrait couvrir. Elles sont donc très utiles pour dépister le VIH, le diabète, l’hépatite B ou C, les anémies ou encore les troubles de la coagulation.

Ainsi, du fait de ces analyses sanguines, les médecins vont pouvoir décider, en fonction des résultats, s’il est possible de réaliser une greffe de cheveux sur le patient. En effet, les analyses de sang vont permettre de montrer l’état de santé général du patient et donc de prouver son aptitude à pouvoir subir une intervention chirurgicale d’implant capillaire.

Les analyses sanguines ont un but thérapeutique

Afin d’obtenir des résultats optimaux (diminution de la durée de cicatrisation et accélération de la croissance des cheveux), les chirurgiens conseillent souvent aux patients de réaliser un traitement PRP (plasma riche en plaquettes) après la réalisation d’un greffe de cheveux. Toutefois, en sachant que le PRP est une substance contenue dans le sang, il est donc indispensable de savoir quelle est la qualité du sang du patient avant de lui administrer ce traitement supplémentaire.

Les analyses sanguines ont un but préventif

En plus de pouvoir informer le patient sur les éventuelles complications qui pourraient survenir durant l’opération et après l’opération (en fonction de son état de santé), les analyses de sang permettent également de protéger l’équipe médicale concernant les risques d’infections transmissibles par le sang.

C’est donc pour ces raisons que les patients désirant réaliser une greffe de cheveux doivent impérativement réaliser des analyses de sang : pour se protéger et pour protéger les chirurgiens.

Concrètement, en quoi consiste les analyses sanguines réalisées avant une greffe de cheveux ?

Les examens sanguins à réaliser avant un implant capillaire

Il faut savoir qu’un seul échantillon de sang peut être utilisé pour réaliser plusieurs tests utiles à la réalisation d’une greffe de cheveux. Chacun de ces tests aura un rôle précis concernant les modalités de l’opération chirurgicale.

Ainsi, la réalisation d’une analyse sanguine permettra de :

  • Faire un test du VIH. La maladie liée au virus du sida diminue les défenses corporelles du patient contre les affections. Le système immunitaire du patient se trouve donc affaibli. Le virus du VIH peut s’attraper par le biais d’un sang contaminé (d’où le fait qu’un patient atteint du VIH ne puisse pas réaliser une greffe de cheveux par rapport à la sécurité de l’équipe médicale) ou par un rapport sexuel.
  • Faire un test de coagulation. La réalisation de ce test est important pour éviter les saignements excessifs en cas de mauvaise coagulation du sang. De plus, ce test permet également d’obtenir de précieuses informations dans le cas où le patient souffrirait de certains troubles hépatiques.
  • Calculer le nombre de transaminases. Les transaminases représentent des enzymes localisés au sein des cellules musculaires et hépatiques. Par conséquent, si ce test détecte un taux élevé d’enzymes dans le sang, le chirurgien va pouvoir affirmer que le patient souffre d’une infection hépatique.
  • Etablir un hémogramme (NFS). Ce test va permettre au chirurgien de savoir si le patient est atteint d’une anémie ou de troubles de la coagulation. De plus, ce test est également demandé afin de savoir si le taux d’hémoglobines et de plaquettes dans le sang du patient sont suffisant.
  • Calculer le taux de ferritine. Le test de ferritinémie permet de mesurer le taux de fer dans le sang du patient. S’il s’avère que la patient dispose d’un taux bas, il est fort possible qu’il soit atteint d’une anémie. Cette carence en fer doit être évitée lorsque l’on souhaite réaliser une greffe de cheveux car elle est responsable de la perte des cheveux. Ainsi, avec la réalisation de ce test, le chirurgien pourra décider du fait de prescrire des suppléments en fer au patient.
  • Observer le diabète du patient (il devra venir à jeun pour calculer la glycémie). Les patients diabétiques devront réaliser ce prélèvement sanguin à jeun afin que le chirurgien puisse mesurer le taux de glucose dans le sang avant de procéder à un implant capillaire.

La durée et le prix des analyses sanguines

La réalisation des examens sanguins sont indolore, ou très peu douloureux, puisqu’elle ne dure que quelques instants. Le patient et le chirurgien pourront connaître les résultats des analyses sanguines le jour même de leur réalisation.

Lorsque vous souhaitez effectuer une greffe de cheveux, sachez que le prix des analyses sanguines est compris dans le prix total de l’implant capillaire. Aucun paiement supplémentaire ne sera donc demandé pour la réalisation des analyses sanguines.

La préparation du patient aux analyses sanguines

Le patient devra veiller à venir à jeun le jour de l’opération s’il est diabétique car le personnel médical devra réaliser des analyses de sang pour mesurer le taux de glycémie. En revanche, si le patient n’est pas diabétique, il n’est pas nécessaire qu’il vienne à jeun le jour de l’opération de la greffe de cheveux puisque les analyses sanguines réalisées sur ces patients ne nécessitent pas d’être à jeun.

rejoignez notre groupe partage fb https://www.facebook.com/groups/implantcapillaire

Video Playlist
1/0 videos

Rejoignez nos groups de discussion: Facebook / Telegram ainsi que notre chaine youtube en cliquant sur l’une des icon.

Partagez votre expérience et lire l expérience enrichissante d’autres personne vous aidera enrouement alors n’hésiter pas:

découvrir

demandez un rendez-vous >>

Aller au contenu principal